La Compagnie Maritime de Walnorden vous souhaite la bienvenue.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Carnet de l'Expédition de Velinel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie Coldnay

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27

MessageSujet: Le Carnet de l'Expédition de Velinel   Ven 22 Jan - 16:46

Citation :


Le Carnet de l'Expédition de Velinel
"A chaque pas, nous remontons le temps. Qu'arrivera t-il quand nous serons au bout du monde ?"


Toute expédition digne de ce nom se doit d'avoir son propre carnet d'étude, résumant les découvertes infimes ou importantes qui ont lieu au fil de l'aventure. N'importe quel participant de l'expédition de Walnorden peut écrire quelques mots, quelques notes ou images relatant les trésors que la Compagnie Maritime s'est entiché de découvrir.

Sachez que le contenu de ce carnet sera lu par de grands spécialistes et experts réprouvés une fois de retour à Tirisfal. Les textes doivent être riches d'informations, variés et dénués de secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Coldnay

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Carnet de l'Expédition de Velinel   Ven 22 Jan - 17:36

Citation :
Le 21/01/36...
Au premier jour de l'expédition...

Nous avons débarqués sur la côte nord-ouest de Velinel, en face d'une plage aux sables blancs où les coquillages sont abondants le long du rivage. Notre matériel n'étant pas encore sur le sol, et la composition du sol étant similaire aux milles-et-une plage bordant le monde, nous n'avons pas pris l'initiative d'étudier sa composition. Nous prévoyons une sortie sur le front de mer lors de notre prochain départ.

Note : Vierge de nom, nous avons décidés de nommer cette plage la "Blanche-Craie". Merci de l'inscrire immédiatement sur les nouvelles cartes !

A notre arrivée, le plus surprenant fut cette immense barrière végétale, composés d'arbres géants, de fougères jurassiennes et de plantes ornées d'épines. Se frayer un chemin dans cette jungle relève de l'exploit mais les machettes et les haches nous faciliteront la tâche. Une étude plus approfondie de la flore environnante sera nécessaire. Alors que nos membres installèrent le matériel et le camp de base entre la mer et la forêt, un orc chaman se dévoila face à quelques soldats du Masque, avant de s'adresser à la directrice des opérations, Marie Coldnay.

L'orc, de prime abord en forme de loup sauvage, s'avéra être curieux de voir un navire de la flotte Réprouvée s'amarrer dans cette baie végétale et coupée du monde. Visiblement, le terme de "Terre Inexplorée" n'est plus d'actualité et c'est avec une amère déception que nous avons remballé la bannière de Sylvanas que nous nous apprêtions à planter dans le sable. L'orc, vêtu tel un chaman du cercle terrestre, semble s'intéresser à notre quête scientifique et il se proposa de nous aider. Il connaît un endroit où les nôtres pourront se regrouper, à l'abri du danger ambiant. L'infatigable Marie Coldnay décida de l'accompagner, afin d'agir en éclaireur pour le groupe.

Note : L'orc semble être un membre de la Horde, et vit dans cette zone depuis peu. Il se nomme Brush'um Terréther et nous avons pu lui faire signer un contrat de mercenariat. Il servira de guide temporaire à Walnorden.


Description des images : En chemin, miss Coldnay prit quelques photographies. La première est une vue panoramique de la mer, surplombant une crique étroite où règne le brouillard. La seconde est un oiseau de proie, alors qu'il volait à basse altitude.

Le chemin entre le lieu de débarquement et le campement du chaman dure une petite heure, traversant un sentier grossier que les pisteurs taurens de la région utilise. Il est important de noter que la zone est fortement boisée, entourée de falaises abrupts où la moindre chute peut s'avérer mortelle. La prudence est de mise lors de la traversée de cette mer naturelle. Mais c'est avec un immense soulagement que Marie et son guide orc arrivèrent au village des taurens amicaux.

Le chef tauren, Kuno, accueillit avec plaisir la venue d'une groupe d'explorateurs réprouvés, offrant le gîte pour un certain temps. Les évènements sont rares dans cette région, semble t-il. Quelques heures plus tard, une dizaines de réprouvés arrivèrent au camp Kollache pour y poser les bagages. L'expédition commence plutôt bien pour Walnorden.


Citation :
Le campement tauren

Nom : Camp Kollache.
Chef actuel : Kuno Totem-runique.
Effectifs actuel : Une trentaine de taurens.
Affiliation : Horde.
Type de camp : Campement de trappeurs.

Description : Le Camp Kollache est à la fois un poste avancé "extrême" de la Horde, et une base d'opération pour les trappeurs locaux. Les taurens vivant dans cette région vivent de la chasse et de la vente des peaux qu'ils dépècent sur leurs proies. Une caravane vient une fois par mois, récoltant les peaux et les viandes pour qu'elles soient vendues directement à Orgrimmar ou aux Pitons-du-tonnerre. Pour eux, Velinel n'est qu'une terrain de chasse parmi tant d'autres.

Bâtiments : Le Camp Kollache n'est guère équipé en terme d'infrastructures et seulement quelques tentes (les fameux tipis taurens) font offices de bâtiments. Un mur en bois entoure cependant le périmètre du camp, protégeant ainsi les membres de la Horde contre les menaces externes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Carnet de l'Expédition de Velinel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux volontaires : Expédition en Outreterre
» Blog sur l'expédition du Mexique...
» [Test] Pitfall : L'expédition perdue
» Expédition du Mexique
» Grosse expédition dans les dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnie Maritime de Walnorden :: Le Navire de Walnorden :: A Travers le Monde-
Sauter vers: